Fabrizio (Ducati Xerox) le plus rapide des essais retardés à Imola

L’action en piste du premier jour d’essai de la douzième épreuve du Championnat du Monde Superbike Hannspree à Imola a été retardée de quatre heures en raison de la demande par un certain nombre de pilotes que la piste, qu’ils considéraient glissante, soit nettoyée. La séance avait été interrompue au drapeau rouge après seulement cinq minutes quand le pilote du team Yamaha World Superbike Tom Sykes avait chuté dans son premier tour, sans gravité. Après avoir consulté les pilotes, Claude Danis, Responsable de la Sécurité de la FIM, avec les organisateurs du circuit et la Direction de Course, décidait de nettoyer et sécher le circuit, malgré l’avis de certains pilotes et team managers qui maintenaient qu’il était seulement nécessaire de laisser rouler les pilotes pour déposer de la gomme. Quand l’action a repris en Supersport et Superbike à 16h30, cela n’a pas modifié substantiellement l’état de la surface de la piste, ce qui a été confirmé par les temps réalisés ensuite, du même ordre que ceux effectués lors des tests de juillet, et par le fait qu’aucune chute n’a été enregistrée lors des deux séances.
C’est avec brio que Michel Fabrizio (Ducati Xerox) réalisait le meilleur temps de la première séance d’essais libres sur l’Autodromo Enzo et Dino Ferrari. Le Romain a été le seul pilote à descendre sous 1’50 avec un temps de 1’49.895. Il précédait Carlos Checa (HANNspree Ten Kate Honda) et le leader du Championnat du Monde Ben Spies (Yamaha World Superbike). Le coéquipier de Checa Jonathan Rea (HANNspree Ten Kate Honda) s’emparait de la quatrième position devant Max Biaggi (Aprilia Racing). L’autre pilote de la firme de Noale Marco Simoncelli (Aprilia Racing) se plaçait en douzième position, ce qui est très honnête pour ses débuts dans la catégorie, celle-ci ne comptant pas moins de quinze pilotes disposant de motos officielles.
En présence de Régis Laconi (DFX Corse), venu en visiteur sur le circuit d’Emilie-Romagne, Matthieu Lagrive (Honda Althea Racing) se positionnait à la onzième place. Cette performance du pilote normand était d’autant plus méritoire que Matthieu était ce vendredi fiévreux et souffrant.
Noriyuki Haga (Ducati Xerox), deuxième du classement provisoire du Championnat du Monde à 18 points de Ben Spies, était treizième à 1.2 de son coéquipier Michel Fabrizio. Un autre pilote japonais, Yukio Kagayama (Suzuki Alstare) figurait parmi les leaders avec le sixième temps, devant le plus rapide des pilotes privés Leon Haslam (Stiggy Racing Honda). Celui-ci précédait deux autres concurrents également privés : Shane Byrne (Ducati Sterilgarda) et Jakub Smrz (Guandalini Racing). La plus rapide des BMW était dixième avec Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) dont le coéquipier Ruben Xaus (BMW Motorrad Motorsport) de retour après son fémur cassé à Brno, réalisait une méritoire seizième performance. Les Kawasaki se classaient 17ème avec Makoto Tamada (Kawasaki World Superbike Racing Team) et 19ème avec Broc Parkes (Kawasaki World Superbike Racing Team).
Championnat du monde Supersport: Crutchlow frappe d’entrée
Cal Crutchlow (Yamaha World Supersport Team) assommait l’opposition avec un super chrono, prouvant ainsi que la piste avait été bien nettoyée pour la première séance d’essais libres des Supersport. Kenan Sofuoglu (Honda Ten Kate Racing) dominait le début de la séance, puis Crutchlow réalisait le meilleur temps dans le tout dernier tour. Si Sofuoglu était à 0.4 du Britannique, le troisième Joan Lascorz (Kawasaki motocard.com) était déjà pointé à plus de 2 secondes. Le principal adversaire de Cal Crutchlow au championnat, Eugene Laverty (Honda Parkalgar) s’emparait de la quatrième position devant le meilleur des pilotes italiens aujourd’hui Michele Pirro (Yamaha Lorenzini by Leoni). Fabien Foret (Yamaha World Supersport Team) obtenait le 13ème temps et Olivier Four (Intermoto Czech), récent vainqueur du Bol d’Or, le 22ème. On notait la belle performance de Chaz Davies (ParkinGO Triumph BE 1) qui réalisait le dixième chrono alors que son coéquipier Garry McCoy (ParkinGO Triumph BE 1) ne pouvait concrétiser en raison d’une petite sortie de piste.
Une indication intéressante sur les forces en présence a été fournie lors des tests de juillet : Kenan Sofuoglu s’était alors avéré le plus rapide sur sa CBR600RR en 1’51.552, devant Cal Crutchlow et sa R6 en 1’51.705. Eugene Laverty réalisait la troisième performance en 1’51.890 devant Fabien Foret en 1’52.531
Les essais libres de la Coupe FIM Superstock 1000 et du Championnat d’Europe Superstock 600 ont été annulés en raison du retard initial. Les horaires du samedi et du dimanche restent inchangés.

関連記事

編集部おすすめ

  1. 【 Webikeニュース編集部 】 初代GSX-Rが発売されてから33年目、6代目のGSX…
  2. GP通算500勝を達成した「YZR-M1」のカラーリングを再現! ヤマハ発動機は、水冷・直…
  3. 二輪車用タイヤ、チューブの専門メーカーであるIRCは、新しいツーリングラジアルタイヤ「RMC…
  4. ホンダは、往年の名車である「NSR250R(MC18)」のカラーを再現した、受注期間限定のヘ…
ページ上部へ戻る